Une pollution hydrocarbure de grande ampleur menace les plages du Brésil

Une pollution hydrocarbure inédite au Brésil recouvre près de 2000 km de côtes. La police brésilienne a ainsi annoncé l’ouverture d’une enquête pour crime environnemental suite à l’apparition des nombreuses galettes de pétrole sur 130 plages au Nord-Est du pays selon l’AFP.

Une pollution hydrocarbure diffuse qui, pour l’instant, ne permet pas de détecter son origine. Elle est, de ce fait, très difficile à nettoyer et risque de provoquer des dégâts considérables et irrémédiables. Aujourd’hui, le gouvernement et les associations brésiliennes se trouvent démunies face au nettoyage de la très riche mangrove brésilienne et à la sauvegarde de la faune marine. Certaines associations font déjà états de tortues marines retrouvées mortes sur les plages :

Depuis le début du mois de septembre, plusieurs localités le long du littoral nordestino ont rencontré un scénario inattendu : L’échouement de taches de pétrole dans différentes proportions. Ces dernières semaines, le projet Tamar / Fondation Pro-Tamar surveille de manière intensive les plages de sergipe et de la côte nord de Bahia, zones considérées comme une priorité pour la reproduction et la conservation de trois des cinq espèces de tortues marines qui se produisent sur le littoral brésilien.

Projeto TAMAR FACEBOOK

En plus d’affecter considérablement la faune et la flore situées sur les côtes nord du Brésil, cette pollution de grande ampleur est entrain d’affecter le secteur du tourisme. Les effets ne tarderont pas à se répercuter sur l’économie globale du pays :

D’après l’association des commerçants de Praia do Futuro (AEPF), plage emblématique de Fortaleza, les ventes des kiosques ont baissé de 40% le week-end dernier.

Ce que l’on sait de la mystérieuse pollution aux hydrocarbures au Brésil – Science et Avenir avec AFP

Add Coment